Merci à Fred aka NotLuna de me titiller pour poster en ces temps où mes activités me poussent hors des sentiers battus par les facteurs…

Si je me résume moi-même en 6 points inutiles, voici que se révèle une bonne dose de psychorigité – et ça ne s’arrange pas au fil des ans… Sisi, c’est très très intéressant !!

1- j’ai quelques TOC, notamment lorsque j’ouvre un paquet de cigarettes.
Ca paraît compliqué en expliquant, mais en vrai, c’est très simple.
Je conserve le petit plastique du capuchon supérieur en le faisant entrer à l’extrême opposé et ensuite, je fais un mini origami avec le papier alu pour le glisser sur la tranche gauche (opposée au code barre), entre le paquet et le plastique. Ainsi, je ne jette que la minuscule bande d’ouverture facile quand j’ouvre un paquet et tout le reste quand je termine le paquet.

Ce cérémonial est répété à chaque nouveau paquet, la première cigarette doit donc systématiquement attendre…

2- il faut absolument que je fasse la vaisselle au fur et à mesure. Quand je cuisine, au moment de servir, toute la dînette ayant servi à la préparation est déjà en train de sécher. Pareil avant de servir le dessert.
Quand des invités ressortent de chez moi, il ne reste en général que les verres à laver.
Ca limite la casse : il n’y a rien de pire que de faire s’entrechoquer des verres à pieds (spéciale dédicace) avec des grosses cocottes en fonte.

3- j’ai partagé la moitié du trajet total accompli par Fred dans sa nouvelle voiture le 28 février. Je n’ai même pas eu peur 🙂 Ma voiture à moi va bien fêter ses 19 ans, mais le nombre de kilomètres indiqués n’est absolument pas proportionnel. Elle n’a pas d’autoradio, mais elle fait un joli son de compteur Geiger. Je m’en sers environ 10 fois par an et je la prête volontiers. Je ne note aucune décroissance radioactive malgré cet usage.

4- gros scoop : je peux jouer la comparsita à la flûte traversière. Tellement mal qu’un de mes voisins s’est plaint. Depuis, j’ai déménagé mais j’attends d’avoir suffisamment insonorisé les lieux pour m’améliorer. Ou alors d’arrêter de fumer. Ou alors de racheter un métronome. Ou toutes ces raisons ensembles. Outre le manque de temps, j’ai beaucoup de vrais prétextes pour ne pas m’y remettre.

5- contrairement aux apparences, j’aime beaucoup écrire, enfin, j’aimerai écrire plus souvent.

6- ah, je dois absolument rendre l’antenne. En tout cas, je n’ai pas mangé de viande ce soir. J’avais la nature fromagère.

Allez, à dans 2 mois 🙂