Fragile

octobre 31, 2010

La vie est fragile, le vrai moment pour s’en rendre compte arrive souvent inopinément.

La communication de masse est superficielle, dans des moments vraiment importants.

Surinterprétée, mal interprétée, trop d’informations à digérer pour appréhender le cas particulier.

Pour parler de l’intérieur, il faut un média approprié, intimiste et unilatéral. A cette seule condition, la re-création de sentiments humains semble possible. Pas dans la re-présentation à ses réseaux.

Il est temps pour moi de recommencer à écrire sans proclamer.